Reims : 30% de dématérialisation en moins d’un an grâce à EasyPark

REIMS: 30% DE DÉMATÉRIALISATION EN MOINS D’UN AN GRÂCE À EASYPARK

Cela fait un an que Reims a choisi EasyPark comme partenaire exclusif pour le paiement mobile du stationnement.

C’est avec joie que nous partageons avec vous le bilan de cette collaboration ainsi que le témoignage des représentants de la ville.

Alain Bertolotti, le directeur de la voirie, affirme avoir « passé la barre des 10 % de paiements du stationnement par EasyPark en juillet 2017; la barre des 20 % en décembre 2017; et celle des 30 % en février 2018. » Soit plus, 30% de pénétration en moins d’un an. Ils nous à même confier que certains automobilistes payent leur stationnement à distance, notamment depuis Paris. En effet, grâce à la base de données mise en place, ils ont accès à de nombreuses informations qui permettent de mieux comprendre le comportement des usagers, de maîtriser les coûts et ainsi de prendre les décisions adaptées.

Reims.jpg

De son côté, Jean Pinera (Direction Voirie Circulation Eclairage), apprécie « l’image dynamique et moderne » qu’offre EasyPark à la municipalité. Selon lui, depuis la mise en place de l’application en avril 2017, « les horodateurs sont moins sollicités ce qui réduit les coûts liés a leurs fonctionnement : moins de consommables, moins de pannes, moins de maintenance et moins de risques dû à la collecte de fonds.  Sans oublier que les horodateurs peuvent être plus espacés puisqu’une solution alternative de paiement est disponible. Le ticket moyen augmentent également car les usagers paient en fonction de leurs besoins et non de la monnaie dont ils disposent. En résumé, ce sont plus de recettes et moins de dépenses pour la ville. 

Avec un taux de croissance aussi fort en si peu de temps, cela montre que la digitalisation de l’écosystème du stationnement est dans l’air du temps et très attendu par la population. Cette performance s’explique notamment par les moyens médiatiques déployer pour faire connaître l’application EasyPark. Notamment via une importante campagne publicitaire sur les bus et réseaux sociaux au lancement et un bon affichage sur les horodateurs grâce à des stickers.

Aujourd’hui, après l’installation d’horodateurs intelligents et du paiement mobile, nous souhaitons poursuivre notre partenariat avec Reims via la mise en place d’un observatoire du stationnement.